Les maladies de vieillesse pour lesquelles un aidant professionnel vous serait utile | HOME INSTEAD
Nouvelles

Nouvelles

Les maladies de vieillesse pour lesquelles un aidant professionnel vous serait utile

Les maladies de vieillesse pour lesquelles un aidant professionnel vous serait utile

Dans ce billet, nous survolerons les principales maladies et troubles de la santé qui affectent le plus fréquemment nos aînés et pour lesquelles un aidant professionnel peut faire la différence, et ce même si vous profitez d’un aidant naturel.

L’accroissement de la longévité des personnes âgées s’accompagne malheureusement aussi d’une multiplication de pathologies propres au vieillissement normal dont certaines affectent les facultés cognitives.

Les troubles de santé en âge avancé entravent de manière importante l’autonomie des personnes âgées au quotidien. Ils sont aussi source d’accidents domestiques fréquents; on pense par exemple à la dégénérescence maculaire.

Afin que les aînés puissent évoluer dans un cadre sécuritaire à l’abri des dangers, il est préférable d’envisager une entrée en maison de retraite ou bien de faire appel à un aidant professionnel pour assurer le maintien à domicile.

La prise en charge en maison de retraite s’avère recommandée dans le cas de certaines pathologies comme l’Alzheimer, le Parkinson, ou encore suite à un AVC.

En effet, dans les résidences pour personnes âgées, les résidents y sont libérés des contraintes de la vie quotidienne telles que le ménage et la préparation des repas, et ils bénéficient d’une surveillance médicale constante qui diminue les facteurs de risque.

D’autre part, plusieurs personnes âgées préfèrent le maintien à domicile, et ce, malgré leur état de santé. Un aidant professionnel, seul(e) ou de concert avec un aidant naturel, peut assurer un niveau de soins, d’aide et de surveillance adéquat pour les maladies des personnes âgées les plus fréquentes.

Voici donc les maladies de vieillesse pour lesquelles un aidant professionnel vous serait d’une aide précieuse

Le cancer

Deux Canadiens sur cinq développeront un cancer au cours de leur vie, c’est là la principale cause de décès (30 %) au Canada.

Le cancer est un groupe de maladies pour lesquelles on dénote une croissance anormale des cellules de l’organisme. Lorsque les cellules du corps humain prolifèrent de façon anarchique ou ne meurent plus, elles finissent par former des masses appelées « tumeurs ».

La maladie d’Alzheimer

Il s’agit d’une maladie dégénérative du cerveau qui a pour conséquence la détérioration progressive de la mémoire et des capacités cognitives. L’Alzheimer est souvent confondu avec la démence où la diminution des fonctions cognitives (dont la mémoire) se traduit par des difficultés importantes du fonctionnement quotidien.

Il n’existe pas encore de remède ou de vaccin contre la maladie d’Alzheimer, toutefois des traitements adaptés accompagnés d’une stimulation intellectuelle adéquate peuvent en ralentir la progression.

La maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson est la plus courante des pathologies neurodégénératives après la maladie d'Alzheimer. Cette pathologie affecte de plus en plus la santé des personnes âgées.

La maladie de Parkinson est également une maladie dégénérative du système nerveux, mais qui affecte entre autres les mouvements de la personne. La maladie est généralement diagnostiquée entre 50 à 70 ans. Elle se caractérise entre autres par des gestes rigides, saccadés et incontrôlables.

Des traitements actuellement disponibles permettent la diminution des symptômes et le ralentissement de sa progression. Bien suivie, une personne peut vivre durant plusieurs années avec le Parkinson.

Les accidents vasculaires cérébraux (AVC)

Un AVC est provoqué par la rupture d’un vaisseau sanguin dans le cerveau ou par l’obstruction (caillot de sang) d’une artère cérébrale. Les symptômes peuvent être la perte de la motricité et de la sensibilité d’une partie du corps, des difficultés à s’exprimer clairement, la paralysie du visage, d’intenses migraines ou encore des difficultés à se déplacer. Une prise en charge rapide permettra d’en réduire les séquelles.

Mentionnons les statistiques suivantes à prendre en considération :

  • Les trois quarts des victimes sont âgées de plus de 65 ans
  • Un quart des victimes décèdent peu de temps après l'attaque
  • Les trois quarts des survivants sont handicapés par des séquelles suite à l'accident

L’arthrose

L’arthrose est une dégénérescence du cartilage des articulations. Il s’agit de la maladie articulaire la plus fréquente chez les personnes âgées. Les premiers symptômes apparaissent habituellement entre 40 et 50 ans.

La maladie se caractérise par des déformations articulaires majoritairement au niveau des mains et des genoux. Une prise en charge permettra d’en soulager les symptômes et d’améliorer le fonctionnement des articulations.

L’ostéoporose

Également à l’origine de douleurs et de difficultés à se mouvoir, l’ostéoporose est une maladie qui fragilise les os en diminuant leur résistance. Ainsi, les personnes atteintes s’exposent entre autres à des risques de fractures du col du fémur.

On ne saurait trop recommander une bonne hygiène de vie ainsi qu’un apport suffisant en calcium et vitamine D, qui devrait en diminuer les risques.

La malnutrition

La malnutrition est reconnue par l'Organisation mondiale de la Santé comme une maladie à part entière qu'il convient de soigner. Relativement courante chez les personnes âgées, la dénutrition génère ou accompagne le risque de perte d'autonomie.

L’incontinence

L'incontinence, la perte involontaire d'urine ou de matière fécale, touche 40 % des hommes et 28 % des femmes de plus de 70 ans. L'incontinence demeure encore aujourd’hui un sujet tabou; il existe pourtant des solutions pour la prévenir ou du moins en limiter les désagréments.

Conclusion; est-ce qu'un aidant professionnel vous serait utile ?

Cela peut être troublant de voir les capacités d’un proche décliner mais avec l’aide d’un aidant professionnel compétent, vous pourrez y faire face plus facilement, accepter le changement et vous y adapter.

Pour assurer la qualité de vie d’une personne âgée atteinte d’une maladie, il est important de déployer des ressources adéquates en recréant un environnement sécurisé et favorable au maintien à domicile.

Il incombe aux aidants naturels et aux familles de trouver l’information sur les services disponibles en matière de soins et de maintien à domicile. Ils devront prendre une décision pour obtenir ou non de l’aide, car la maladie d’une personne âgée peut avoir un impact considérable sur les proches aidants, les familles et leurs proches.

L’aide au maintien à domicile inclut la surveillance et les soins personnels (aide au bain, hygiène, repas à domicile, etc.), mais aussi certains soins infirmiers et plusieurs autres soins spécialisés.

N’hésitez donc pas à avoir recours à un aidant professionnel surtout si votre proche éprouvé nécessite des soins spécialisés ou des traitements réguliers en milieu hospitalier.

Pour plus d’information, consultez le blogue de Chez Vous Avant Tout ou communiquer avec nous au (514) 800-8424

Contactez-nous
514.800.8424
Pour une consultation gratuite à votre demeure

Contactez-nous
Pour une consultation gratuite à votre demeure.

Contactez-nous