Connaître les dangers et prévenir les effets de la canicule sur les personnes âgées | HOME INSTEAD
Nouvelles

Nouvelles

Connaître les dangers et prévenir les effets de la canicule sur les personnes âgées

Connaître les dangers et prévenir les effets de la canicule sur les personnes âgées

Entre le 30 juin et le 7 juillet 2018, la province a été frappée par une vague de chaleur intense et des records de chaleur ont été battus au cours de cette période. Le bilan de cette dernière canicule a été de 53 morts pour la région de Montréal.

Rappelons qu’en 2010, pas moins de 106 décès avaient été recensés dans la province en raison de la canicule. Les personnes âgées sont plus à risque que les autres face aux effets de la chaleur excessive.

Qu'est-ce que la canicule ?

La canicule est une période de très forte chaleur au cours de l’été, durant laquelle la température diurne est élevée sans que la température nocturne descende assez pour rafraîchir l’atmosphère. Par exemple, si les températures dépassent 35 degrés en journée sans descendre la nuit sous les 20 degrés, pendant plusieurs jours, il s’agit alors d’une situation de canicule.

D’autre part, lorsqu’Environnement Canada fait état d’une température d’au moins 30 degrés Celsius et d’un indice humidex, reflétant la température perçue, de 40 ou plus, il émet un avis de chaleur accablante. Si ces conditions persistent au moins 3 jours, on parle alors d’une canicule, ce qui présente un danger pour la santé des personnes âgées.

Facteurs de risque d’une canicule

Il y a plus de risques de ressentir des malaises dus à une chaleur excessive ou une canicule :

  • lorsque le taux d’humidité est élevé
  • lorsque le vent est faible ou absent
  • lorsqu’une période de chaleur se produit alors que le corps n’est pas habitué à la chaleur; tôt dans la saison ou tout de suite après une période de temps frais
  • dans les villes où la température est généralement plus élevée qu’à la campagne

Pourquoi les personnes âgées sont-elles plus à risque face à la chaleur excessive ?

Les personnes âgées sont plus sensibles aux grandes variations de température. En cas de forte chaleur, elles sont particulièrement vulnérables au risque de déshydratation, et ce, pour deux raisons principales :

  • troubles de la sudation : les personnes âgées produisent moins de sueur que les personnes plus jeunes, elles ont donc plus de mal à adapter leur corps aux élévations brusques de température.
  • Dérèglement du mécanisme de la soif : normalement la sensation de soif apparaît dès que l’organisme a besoin d’eau pour maintenir son équilibre, chez les personnes âgées, la soif intervient avec un certain retard. Les personnes âgées doivent donc apprendre à boire avant même d’avoir vraiment soif, surtout en période de canicule.

Les effets de la canicule sur les personnes âgées

En raison du réchauffement planétaire, les périodes de forte chaleur sont de plus en plus fréquentes et intenses et elles peuvent engendrer les effets suivants :

  • sécheresse buccale
  • hypotension
  • crampes musculaires
  • déshydratation

La surexposition à de fortes chaleurs peut occasionner un coup de chaleur (le corps n’arrive plus à se refroidir), ce qui provoquera les effets suivants :

  • fièvre
  • maux de tête
  • étourdissements
  • perte de connaissance

Il s’agit là d’une urgence médicale qui requiert une consultation et nécessite des soins immédiats, car elle peut conduire au décès.

Les risques accrus pour les personnes âgées

Les personnes âgées sont plus vulnérables aux effets de la canicule; en particulier, si elles :

  • prennent certains médicaments ou sont atteintes d‘affections ayant pour effet de réduire leur tolérance à la chaleur
  • vivent dans l’isolement
  • présentent une perte d’autonomie

Divers médicaments peuvent interférer avec les mécanismes de thermorégulation du corps. N’hésitez pas à consulter votre pharmacien ou médecin pour savoir si votre médication peut avoir un tel effet.

Faites preuve de prudence lors des canicules si vous souffrez des affections suivantes :

  • maladies cardiovasculaires (ex. : insuffisance cardiaque)
  • maladies pulmonaires (ex. : emphysème, asthme)
  • insuffisance rénale
  • maladies neurologiques
  • hypertension
  • diabète

Quelles précautions prendre face à la canicule ?

Des précautions élémentaires et quelques bonnes habitudes peuvent permettre à nos aînés de traverser sans encombre les épisodes de canicule.

  • Hydratez-vous suffisamment (buvez entre 1 et 2 litres d’eau par jour ou suivez les indications de votre médecin, s’il y a lieu; en cas de difficulté, consommez des fruits et crudités)
  • Mangez normalement même si vous n’avez pas faim
  • Évitez de consommer des boissons alcoolisées, car l’alcool peut aggraver la déshydratation
  • Rafraîchissez-vous souvent :
    • baignez-vous ou prenez une douche ou un bain frais chaque jour sans vous sécher
    • rafraîchissez votre peau avec une serviette mouillée plusieurs fois par jour
    • passez quelques heures par jour dans des endroits frais ou climatisés (bibliothèques, centres commerciaux, etc.)
    • fermez les volets, les rideaux ou les stores des fenêtres situées sur les façades exposées au soleil
    • la nuit, créez des courants d’air dans votre habitation
  • Protégez-vous de la chaleur :
    • réduisez vos efforts physiques (sports, jardinage, etc.)
    • portez des vêtements légers de couleurs claires
    • évitez de sortir aux heures les plus chaudes (11h00 - 15h00)
    • si vous devez sortir, portez un chapeau et des vêtements amples

Surveillez les émissions d’avertissement de chaleur et suivez les recommandations d’Environnement Canada ou de la Direction de Santé publique de votre région.

Et surtout, prenez des nouvelles de vos proches qui sont en perte d’autonomie ou qui vivent seuls.

Contactez-nous
514.800.8424
Pour une consultation gratuite à votre demeure

Contactez-nous
Pour une consultation gratuite à votre demeure.

Contactez-nous