Cinq façons d’introduire à vos parents l’idée de l'aide et des soins à domicile | HOME INSTEAD
Nouvelles

Nouvelles

Cinq façons d’introduire à vos parents l’idée de l'aide et des soins à domicile

Cinq façons d’introduire à vos parents l’idée de l'aide et des soins à domicile

Nous entendons souvent des enfants adultes qui doivent littéralement se battre pour « convaincre » leurs parents de demander de l'aide. La plupart du temps, les enfants savent que leurs parents ont besoin de services de soins pour personnes âgées mais leurs parents ne ressentent pas la même chose. Aujourd’hui, les experts de Chez Vous Avant Tout - Home Instead partageront avec vous cinq approches pour parler de l’aide au maintien à domicile et des soins à domicile.

Avant de commencer, assurez-vous de bien planifier ce que vous voulez dire. À l’aide de votre conjoint ou des autres membres de la famille, faites un exercice, en particulier pour travailler sur certaines de vos émotions. Parlez de ce que vous ressentez avec d’autres membres de la famille, un ami, un responsable de soins ou votre thérapeute.

Il est important de désamorcer toute source de litige potentielle et d’évacuer autant que faire se peut les ressentiments, la colère, la frustration, etc., du passé afin de présenter un point de vue plus objectif et une ambiance tempérée los de vos discussions.

Cinq approches pour parler des services de soins à domicile aux personnes âgées :

 

Parlez de ce qu'ils veulent entendre, pas de ce dont vous pensez qu’ils ont besoin

Abordez la conversation comme une occasion d'obtenir de l'aide pour des tâches telles que le ménage ou l'épicerie. Est-ce qu'ils commandent beaucoup d'aliments à emporter ? Peut-être qu'un « chef personnel » venant cuisiner les repas du souper alors qu’ils sont fatigués serait attrayant. Est-ce que papa déteste s'occuper de la lessive mais aime ses chemises serrées; tiens donc ? Qu'en est-il du projet de nettoyage des placards ou de magasiner l'achat de cadeaux des Fêtes ?

Voici donc quelques exemples qui sont des moyens faciles d’introduire l’idée de l’aide à domicile. Ça ne sonne pas comme des « services de soins aux personnes âgées » ou comme admettre qu’ils ont besoin d’aide. Une aide à court terme ou basée sur des tâches précises peut sembler moins engageante.

Vos parents s'habitueront ainsi à avoir de l'aide et pourront plus facilement faire confiance à la personne pour qu'elle en fasse plus. Nous constatons que dans presque tous les cas, les clients finissent par aimer recevoir de l'aide. C'est perçu comme un petit luxe qui leur procure une pause des tâches banales et pénibles. Même lorsque quelqu'un est très actif, certaines tâches deviennent difficiles ou fatigantes avec l’âge. Pour d'autres, ce sont des choses qu'ils n'ont de toute façon jamais aimé faire ou appris à faire en premier lieu.

Discutez avec vos parents; placez la conversation dans un contexte positif

Personnalisez et racontez une histoire. Les faits bruts tendent à être inefficaces quand vient le temps de briser une croyance fermement ancrée. Au lieu de cela, partagez une histoire personnelle qui dépeint le tableau. Utilisez des démarreurs de conversation. Parlez de votre propre situation, par exemple comment vous avez préparé ou obtenu de l’aide pour certaines tâches ménagères. Si un voisin utilise des services de soins aux personnes âgées, il pourrait partager directement ses expériences positives. Parlez d'une situation malheureuse de quelqu'un que vous connaissez qui a eu une crise à la maison et qui, heureusement, avait de la compagnie à la maison.

Placez la conversation dans un contexte positif. Par exemple, vous pourriez féliciter vos parents pour la manière dont ils ont géré la retraite. Mentionnez comment vous appréciez la façon dont ils se gardent en bonne santé. Demandez-leur conseil; renforcez-les et aidez-les à se sentir impliqués dans la prise de décision.

Saisissez les opportunités et semez des graines

Plantez des graines et laissez la conversation grandir avec le temps. Ce sera beaucoup plus difficile si vous attendez qu’il y ait une crise grave pour discuter. Souvent, lorsque vos parents ont déjà des difficultés, ils sont plus défensifs. Ils voient ce qui se passe et ont peur de l'admettre. Commencez à parler de ce qu'ils veulent à mesure qu'ils vieillissent, discutez de différents scénarios et partagez ce que vous voulez pour vous-même. Parlez d’exemples de parents de vos amis ou de leurs amis.

Si vos parents reçoivent un nouveau diagnostic santé, c’est le moment idéal pour examiner ce qui pourrait être nécessaire. Ce pourrait être aussi simple qu'une application mobile pour gérer les médicaments. Ils se rendront peut-être compte qu’il serait utile et rassurant de pouvoir appuyer sur un bouton de chute après un épisode de vertige. Leur médecin peut aussi être un bon allié en suggérant des services de soins pour personnes âgées ou des technologies liées à leur condition physique ou maladie. Vérifiez leur situation régulièrement et écoutez leurs préoccupations.

Vous pourriez proposer d’engager une personne pour l’aide au ménage pendant qu’il ou elle se remet de la grippe. Les soins post-hospitaliers et l’aide post-chirurgie ressemblent davantage à une ordonnance médicale plutôt qu'à un changement de vie radical. Ne laissez pas passer ces « fenêtres d’opportunité ».

Parlez directement de ce qui les retient de demander de l’aide. Écoutez et examinez leurs préoccupations

Votre parent peut ne pas admettre ses préoccupations d'emblée. Écoutez attentivement et posez des questions. Les personnes âgées craignent souvent de perdre leur indépendance. Ils pensent que c'est la première étape vers une maison de retraite ou le CHSLD.

Soyez extrêmement attentif pour déceler les indices inexprimés et attaquez-les de front. Démontrez comment l'aide à la maison chez d'autres personnes de leur âge ou entourage a permis leur maintien à domicile plutôt que leur entrée dans une maison de retraite.

Une autre préoccupation très courante concerne la façon dont ils « réagiront » avec quelqu'un à la maison. Ils ont l'impression que cette personne sera dans leur espace et que ce sera un fardeau s’ils doivent constamment donner des directives. Encore une fois, abordez la situation de manière proactive et dissipez le doute dès le départ.

Chez Home Instead, nous savons qu’il s’agit là d’une préoccupation très courante chez les aînés. Par conséquent, nous élaborons un plan de soins complet basé sur les besoins et les désirs du client qui guide l'aidant professionnel dans ses tâches quotidiennes. Le proche aidant n’a donc pas à se préoccuper constamment d’occuper l’aidant professionnel. Il n’y aura pas un moment où l’aide à domicile ne saura pas quoi faire. Et nous assurons un suivi avec une supervision proactive en fonction des commentaires des clients.

Une fois que vous aurez traversé les conversations difficiles, nous voulons vous aider à réussir. Assurez-vous de poser toutes ces questions à tous les fournisseurs de services de soins aux personnes âgées avant de les embaucher.

N’essayez pas de tout « régler » en même temps. Parfois, il faut savoir quand reculer. Commencez petit.

Amenez de l’aide de l’extérieur dédiée aux personnes âgées

Pensez à votre approche à l'avance. Qui devrait être là pour vous aider dans cette conversation ? Y a-t-il un membre de la famille que votre parent écoute le plus ? Pouvez-vous parler à leur médecin de votre suggestion d’aide à domicile ? Est-ce qu'ils consultent un ou une amie en particulier sur des questions importantes ? Si oui, cet(te) ami(e) pourrait-il partager une histoire sur l'utilisation des services d’aide aux personnes âgées ?

Faire appel une première fois à un fournisseur d’aide pour personnes âgées peut être votre meilleur pari. Premièrement, le professionnel du maintien à domicile peut en apprendre un peu plus sur la situation réelle de vos parents et faire des suggestions ciblées. Elle / Il peut donner des conseils sur la façon d'aborder la conversation et même la faciliter. Les résultats pourraient vous surprendre!

L’aidant professionnel peut également vous aider à obtenir une autre perspective. Tout peut être ressenti comme une crise lorsqu'on est pris dans un tourbillon d’émotions; vous imaginez peut-être les pires scénarios. Avec l’aide d’un professionnel de l’aide à domicile, vous pourrez hiérarchiser ce qui doit être fait immédiatement. Les aidants professionnels peuvent évaluer la situation et les besoins actuels. En fin de compte, vous aurez un plan, une feuille de route pour vous guider.

En outre, l’aidant professionnel peut vous aider à définir des limites. L'objectif est de donner au parent le pouvoir de prendre des décisions et de faire face aux conséquences. (Bien entendu, dans certains cas, tels que la démence avancée, l’aidant professionnel peut également déterminer quand la personne âgée n’est plus compétente pour prendre de telles décisions. Dans ces cas, l’aidant professionnel peut recommander un plan d'action.)

Avec l'aide d’un professionnel de l’aide à domicile, vous pouvez être clair sur ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire pour aider votre parent. Pour la plupart d'entre nous, c'est très difficile à faire; ainsi, le soutien du professionnel de l’aide à domicile peut s’avérer inestimable.

Contactez-nous
514.800.8424
Pour une consultation gratuite à votre demeure

Contactez-nous
Pour une consultation gratuite à votre demeure.

Contactez-nous