De l’aidant naturel à l’aidant professionnel, comment faire une transition en douceur ? | HOME INSTEAD
Nouvelles

Nouvelles

De l’aidant naturel à l’aidant professionnel ; comment faire une transition en douceur ?

De l’aidant naturel à l’aidant professionnel ; comment faire une transition en douceur ?

Une aide précieuse

De plus en plus de familles embauchent des aidants professionnels pour prendre soin de leurs proches âgés et ce, pour différentes raisons. Malheureusement, trop de familles attendent le cri d’alarme de l’aidant naturel avant de procéder.

L’aidant naturel ou aidant familial peut provenir de la famille ou de l’entourage.  De plus en plus de proches ou membres des familles sont amenés à jouer le rôle indispensable d’aidant naturel, ce qui peut être à la fois très gratifiant et très exigeant.

Aussi, il est primordial que l’aidant naturel puisse lui aussi reconnaître le moment où il aura besoin d’aide et entamer une démarche de recherche d’information sur les services disponibles pour le maintien à domicile. Bref, trouver cette aide précieuse dont il aura bien besoin sous peu.

L’aidant naturel, un lien affectif spontané et rassurant

L’aidant naturel est souvent sur la ligne de front pour pallier aux premières déficiences ou défaillances de la personne âgée. Il connaît la personne depuis longtemps, il a développé une grande affection sinon des sentiments forts pour la personne âgée. Ces liens affectifs sont à la fois solides et rassurants pour la personne âgée qui n’aura ainsi pas de honte ou de gêne à demander son aide, ce qui est une bonne chose.

Au fil du temps, l’aidant naturel deviendra la personne sur qui l’aidé peut compter, une aide indispensable, mais aussi un pilier moral. Une forte interdépendance et une bonne complicité s’installera. L’aidant devient aussi souvent les nouvelles jambes, les nouveaux bras, les yeux et les oreilles de la personne aidée.

L’aidant naturel acquière ainsi un statut basé sur la solidarité, l’amour et la confiance réciproque, ce qui être très valorisant.

Éviter le choc du changement de rôle pour l’aidant naturel

Ainsi, il n’est pas toujours évident que l’aidant professionnel ou le professionnel de la santé arrive à trouver sa place au sein de ce duo tissé très serré. La solide complicité entre l’aidant naturel et la personne âgée peut faire obstacle, souvent de façon inconsciente.

Paradoxalement, l’aidant naturel peut avoir l’impression que l’aidant professionnel lui enlève son rôle central plutôt qu’il lui apporte une aide et ce, même si c’est lui ou la famille qui a fait appel à ses services. L’aidant naturel peut avoir peur de perdre le rôle qui lui permettait d’exprimer ce qu’il avait de meilleur en lui / elle.

Aussi, afin d’éviter le choc, l’aidant professionnel doit solliciter l’aide de la famille ou de l’aidant naturel lui-même pour déterminer conjointement les services à la personne âgée (aide à domicile, accompagnement, etc.) dont il ou elle veut se soulager ou dont il ou elle a besoin pour maintenir la qualité de vie de l’aîné(e).

L’aidant naturel peut lui aussi avoir besoin d’aide pour effectuer une transition en douceur. La famille et l’aidant professionnel peuvent l’aider dans cette transition.

Lâcher prise… pour mieux accompagner 

Le deuxième défi consiste à désamorcer le climat potentiel de concurrence entre l’aidant naturel et l’aidant professionnel pour le bénéfice de la personne qui reçoit les services d’aide à domicile qui aura une tendance naturelle à préférer son aidant naturel.

Personne n’est mieux placé que l’aidant naturel pour expliquer la situation, mais pour obtenir sa pleine collaboration dans cette tâche, cela implique au préalable un lâcher-prise du proche aidant lui-même.  

La famille, avec l’accord du proche aidant, a fait le choix de faire intervenir une aide à domicile plutôt que de placer une personne qu’elle aime en maison de retraite ou en CHSLD.

Et maintenant, l’aidant naturel avec l’aide de la famille doit expliquer ce choix à la personne âgée; le choix de faire entrer une autre personne dans son univers.

L’aidant naturel doit expliquer à la personne âgée qu’il / elle avait besoin d’aide afin de maintenir la qualité de vie de cette dernière et surtout pour prodiguer des soins de qualité.

L’aidant naturel doit expliquer à la personne dont il prend soin que c’est lui qui a tiré la sonnette d’alarme ne pouvant plus assumer seul la tâche des soins à domicile nécessaires à sa qualité de vie, que c’est lui qui est allé chercher l’aidant professionnel.  

Contactez-nous
514.800.8424
Pour une consultation gratuite à votre demeure

Contactez-nous
Pour une consultation gratuite à votre demeure.

Contactez-nous